Thanksgiving
Thanksgiving : toutes les infos utiles avec thanksgiving.fr

Histoire du Thanksgiving


Le Thanksgiving est célébré tous les quatrièmes jeudis du mois de novembre aux États-Unis. Pour les Américains, cette fête est aussi importante que l'Independence Day ou la fête nationale. Mais quelle est son origine et que commémore-t-elle ? Nous allons vous faire découvrir l'histoire de cette journée d'Action de grâce, devenue une tradition en Amérique.


La colonie de Plymouth, à l'origine du Thanksgiving


bateau histoire du thanksgiving

Les Américains fêtaient le Thanksgiving tous les ans depuis 1789. La colonie de Plymouth et le Mayflower sont à l'origine de cette tradition. En 1620, les pilgrims Fathers ou Pères pèlerins séparatistes ont fui les persécutions du roi Jacques 1er et le régime imposé par l'Église d'Angleterre. Ils embarquèrent sur le navire Mayflower pour un voyage qui a duré 65 jours. Le 26 novembre 1620, le navire avec ses 110 émigrants a débarqué en un endroit, baptisé Plymouth par les Pères pèlerins. Aujourd'hui, ce lieu est connu sous le nom de Boston. Les émigrants s'y sont installés, mais l'hiver qui fut très rude entraîna la mort de la moitié de la colonie et l'échec de leurs plantations.

Progressivement, les pèlerins ont créé des liens avec les Indiens iroquois. Les deux habitants ont mis en place un accord de coopération en vue d'une aide mutuelle. Selon cet accord, les Indiens allaient enseigner aux nouveaux habitants de nouvelles cultures, la pêche et la chasse. Les émigrants, de leur côté, les soutiendraient en cas d'attaque des Narragansetts, la tribu rivale.

premier thanksgiving entre émigrants et habitants

L'automne suivant, la récolte était abondante. En l'honneur de ce grand succès, les pèlerins ont alors décidé de remercier Dieu, la terre et les Indiens. Le gouverneur William Bradford a alors invité les Indiens à partager un repas festif. Ce jour fut considéré comme le tout premier repas de Thanksgiving. Les pèlerins ont ensuite repris cette idée pour célébrer chaque année la récolte d'automne.

Les proches des passagers du Mayflower sont ensuite arrivés par un second navire appelé la Fortune et apportèrent les documents qui ont officialisé l'implantation des pèlerins sur ces terres. Mais au fur et à mesure que la population étrangère augmentait en nombre, les Indiens, eux disparaissaient progressivement. Chez les Indiens, les maladies ont causé plusieurs morts et l'épidémie de variole de 1963 n'a pas arrangé les choses. Et au moment de l'implantation de la treizième colonie, les Indiens étaient 5 fois moins nombreux que la population étrangère. Devenu source de dispute, le développement des colonies a généré des conflits de territoires. Au final, les Indiens furent colonisés.


Le Thanksgiving Day érigé en fête nationale


Le 3 octobre 1789, soit 5 ans après la guerre d'indépendance aux États-Unis, George Washington a officialisé la célébration du Thanksgiving Day. Cette année-là, le président a aussi fixé la date du Thanksgiving Day pour le jeudi 26 novembre. En l'honneur de ce grand jour, il invita le peuple à remercier Dieu pour l'indépendance des États-Unis. Depuis ce jour, les pèlerins du navire Mayflower furent considérés comme les premiers colons ayant fondé les États-Unis d'Amérique.

célébration thanksgiving

Jusqu'en 1863, la fête du Thanksgiving était célébrée en Amérique à des jours différents. Mais suite à la demande de Sarah Josepha Hale, une journaliste qui s'est battue pour mettre en place une fête nationale commune, Abraham Lincoln érigea le Thanksgiving en fête nationale et la fixa au quatrième jeudi de chaque mois de novembre.

Aujourd'hui, la fête du Thanksgiving est une tradition importante pour les Américains. Chaque dernier jeudi du mois de novembre, ils se réunissent en famille pour partager un gâteau au potiron et la traditionnelle dinde de Thanksgiving.

Fait surprenant, les Etats-Unis ne sont pas les seuls à célébrer le Thanksgiving. Le Canada fête également cet événement, tous les seconds lundis du mois d'octobre.